BIGABWA Nénette Rose  vit à Bukavu. Elle est licenciée en

Sciences de l’Information et de la Communication (Centre Universitaire de Paix/Bukavu).

Journaliste de formation et de carrière, elle voue une véritable passion pour la lecture, le voyage et la musique. Depuis qu’elle a jeté son dévolu sur la poésie, Nénette Rose BIGABWA conjugue sa vie et ses rêves dans et à travers les mots.

BONGO-PASI Stella a vu le jour aux Cliniques

Universitaires de Kinshasa, un certain 20 mars. Elle a fait tout son parcours scolaire et estudiantin sur la Colline inspirée : Groupe Scolaire du Mont-Amba, Université de Kinshasa.Cadette de sa famille et jumelle, elle adore lire, écrire et raconter des histoires. Les textes ci-après constituent ses premiers pas en écriture.

ILONDO NguiniJuliette est journaliste, mariée et mère de deux enfants. Elle est également co-fondatrice du média en ligne des francophones vivant en Afrique du Sud, FrancoSA. Elle a passé dix ans à Johannesburg, en Afrique du Sud, pour des raisons

d’études et professionnelles. Elle a également entre autres contribué au 15e numéro de la revue de la Francophonie où elle a abordé l’état du français en Afrique du Sud.

Mulumba Darleine est une jeune étudiante. Son amour pour les belleslettres et l’écriture lui viennent de son père dont elle dévorait, encore toute petite, les ouvrages de philosophie, les seuls qui garnissaient les rayons de la bibliothèque familiale. Cependant, à mesure qu’elle avançait en âge, une passion, un rêve la consumait :

devenir un jour écrivain. Et lorsqu’elle a commencé à s’essayer en écriture, la figure tutélaire du père n’a pas cessé de l’habiter, à la fois comme  source d’inspiration et comme sujet d’écriture. Ainsi qu’elle l’aime le clamer, avec son père, elle a vécu une belle et saine histoire d’amour !

Merveille Kianza est née à Kinshasa. Diplômée de l’Université catholique du Congo (Master en Communications Sociales), elle est employée à Air France. La poétesse aime voyager, pratique volontiers le fitness, adore la bonne chaire et s’intéresse à la mode vestimentaire. 

MBIYA Tshibangu Nelly est détentrice d'une licence et d'une agrégation de l'enseignement supérieur en communication sociale à l'Université catholique du Congo. Elle a travaillé comme documentaliste archiviste à la bibliothèque jésuite de Saint-Pierre Canisius. Elle a été journaliste à l'hebdomadaire kinois Business & Finances dans la section culture et société. Plusieurs collaborations dans la presse locale, dont au magazine Impact.

Marie-Louise dite Bibish est née en 1975 à Bukavu de parents originaires du Kasaï. La famille s’installe ensuite à Kinshasa où Bibish obtient en 2002 son diplôme de journalisme à l'Institut supérieur des sciences et techniques de l'information. C’est grâce à sa collaboration à la revue Africultures qu’elle publie ses premiers ouvrages. Dans les années 2000, elle participe à l'effervescence du milieu culturel de «Kin » ; accompagne des artistes locaux et étrangers dans différents projets culturels, mais se consacre surtout à l'écriture. Plusieurs de ses œuvres feront l'objet d'une adaptation théâtrale. En 2009, elle est artiste en résidence à la Maison des Auteurs à Limoges. En 2010, elle s'installe à Montréal, au Québec

NGALYA     Djungu     Ursule est née le 12 février 1994 à la Clinique Ngaliema, à Kinshasa. À 8 ans, elle immigre en            Belgique.        Étudiante        en traduction et         interprétation (Anglais          &            Néerlandais)   à l’Université Saint-Louis      de Bruxelles, elle est passionnée de lecture (romans pour ados et romans d’amour) ; elle aime la bonne chair, le sport, la danse, le théâtre et le cinéma. Elle est débordante d’imaginations et de projets,          dont     l’écriture         des scénarios de        films.  Douce Djungu Ngalia est fille unique et cadette d’une famille qui compte quatre enfants.  

Celena Ngoy a fait ses classes secondaires au Collège Frère Alingba (Humanités littéraires), à Kinshasa. La lecture et l'écriture sont une réelle passion pour elle. Dans ses poèmes, elle s’ingénie à distiller ce que la nature lui a donné à foison, à savoir le sourire et la sérénité. Ce que certains de ses lecteurs ont depuis belle lurette perdu. 

Zaïna Aurelia est née à Genève, en Suisse, d’un             père      RD

Congolais et d’une mère Espagnole. Elle a étudié les Lettres (littérature comparée, espagnol et anglais) à l’université de sa ville natale,    la communication           à Cambridge (GrandeBretagne)               et           les

sciences documentaires à Reims (France). Elle travaille actuellement à l’antenne de Genève de l’ONG internationale Médecins Sans Frontières (MSF). Elle écrit des œuvres de prose et de poésie, en français, en espagnol et en anglais. Elle se veut écrivain le plus souvent intimiste (sphère privée, personnelle et familiale) et parfois engagée (dans la sphère publique, politique en général, dans un sens humaniste et empathique, non partisan), à la fois Suissesse, Espagnole et Congolaise, au gré des caprices de l’inspiration ainsi que des ambiguïtés de son identité de métisse et de fille d’émigrés

Journaliste de formation, DIAKANUA Larissa est active dans le métier depuis 2013 en tant que journaliste radio, web et bloggeuse. Passionnée d’écriture depuis sa tendre enfance, elle a fait ses débuts dans la poésie urbaine en 2014 lors d’un concours de slammeurs organisé à l’Institut français de Kinshasa. Écrivant aussi bien en vers libres qu’en rimes,elle travaille actuellement sur plusieurs projets d’écriture de poèmes et de romans.

NKANGA    Déborah

(alias Dibicoeur, son nom de scène) est une slameuse et poétesse passionnée    née à Kinshasa en 1994. Elle fait    ses       études primaires        et secondaires au Lycée Bolingani    où        elle décroche son  diplôme en     Latin    &Philosophie. Elle est actuellement étudiante en cinquième années à la Faculté de Droit à l'Université de Kinshasa. Militante des droits de l’homme, elle aborde dans ses textes les thèmes tels que la démocratie, la liberté, la perte de soi, l’échec des idéaux humains, les problèmes qui ruinent la société, plus particulièrement Congo bien aimé.  Plus qu'un art d'émotions ressentis, la poésie pour elle est un outil de prise de conscience et d’influence

Zaïna Aurelia est née à Genève, en Suisse, d’un             père      RD

Congolais et d’une mère Espagnole. Elle a étudié les Lettres (littérature comparée, espagnol et anglais) à l’université de sa ville natale,    la communication           à Cambridge (GrandeBretagne)               et           les

sciences documentaires à Reims (France). Elle travaille actuellement à l’antenne de Genève de l’ONG internationale Médecins Sans Frontières (MSF). Elle écrit des œuvres de prose et de poésie, en français, en espagnol et en anglais. Elle se veut écrivain le plus souvent intimiste (sphère privée, personnelle et familiale) et parfois engagée (dans la sphère publique, politique en général, dans un sens humaniste et empathique, non partisan), à la fois Suissesse, Espagnole et Congolaise, au gré des caprices de l’inspiration ainsi que des ambiguïtés de son identité de métisse et de fille d’émigrés

SAKOMBI Natou Pedro est une femme engagée dans un long périple de renaissance                et           de découverte                de          son africanité.   Deux passions l’habitent depuis             sa           tendre enfance : l’écriture et l'histoire. Natou passe son         enfance               en

Belgique et effectue ses études à Bruxelles où elle décroche en 2005 une licence en

Lettres modernes, et une spécialisation en Histoire des Civilisations Européennes. Durant trois années, elle poursuit une carrière aux Relations Internationales à la WAPES (service international d’emploi détaché à Bruxelles) avant de s’envoler pour Dakar pour se consacrer entièrement à la recherche historique. Auteure de Du Sang bleu à l’Encre Noire, son premier livre, elle obtient en 2016 le trophée “Dunia” des African Heroes Awards, qui récompensent les talents littéraires de la diaspora africaine de Belgique. 

Emmanuella est née à Goma .

Orpheline de père et aînée d’une famille de 7 enfants, elle est étudiante en Droit et Psychologie. Journaliste de profession depuis qu’elle a 12 ans, elle est passionnée de lecture et boulimique d’apprentissages car curieuse de nature. Violée par des hommes armés alors qu’elle n’avait que 7 ans, elle se dit aujourd’hui « victorieuse », grâce, affirme-t-elle, à ses trois armes que sont : le courage, la résilience et  l'excellence.

MATHE KISUGHU (dit Charly MATHEKIS) est né  à Butembo, province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo, où il est enseignant et animateur culturel. Lauréat de plusieurs prix littéraires, il finit une licence au Département de Français &

 

 Langues Africaines, à l’Institut Supérieur Pédagogique de Muhangi, à Butembo

Biatitudes est né à Kinshasa                             
12 décembre 1979. Profondément kinois, il se revendique d’une culture universelle. Ce recueil est sa première œuvre éditée. Avocat de profession, il n’a jamais abandonné son rêve d’écriture

Simon Katende enseigne à l’Université Pédagogique Nationale
(Kinshasa, RDC), et y assume la chargede Chef de Département d’OrientationScolaire et Professionnelle. Docteur en
psychologie, il est détenteur de plusieurs
diplômes universitaires : DEA en psychologie, DEA en communications,licence en orientation scolaire et
professionnelle et licence enbibliothéconomie et documentation

Yoka Lye Mudaba est docteur en Lettres, diplôme qu’il a obtenu à l’université de Paris III (Sorbonne). De 1979 à 1989, il a été expert auprès du ministère de l’Education et du ministère de la Culture. Yoka Lye Mudaba est actuellement consultant au ministère de la Culture et des Arts de la république démocratique du Congo, conseiller pour le bureau de l’Unesco au Congo notamment dans le secteur de la formation et aussi professeur à l’Institut national des arts

PRINCE DJUNGU est un jeune écrivain originaire de la République Démocratique du Congo. Titulaire d’un master en information et communication, finalité approfondie, de l’Université Catholique de Louvain-la Neuve en Belgique. Ecrivain, auteur du roman « J’ignorais encore nager dans les flots de la vie » paru en 2016 et de la nouvelle « Moïse ou Magellan », un des dix textes publiés dans l’anthologie du Prix littéraire Makomi 2017. Passionné des médias, il a été rédacteur en 2012 du projet européen « Perspectives Médias ». Actuellement, il produit, pour diverses chaines kinoises, l’émission, « Pour Voir Clair », destinée au changement des mentalités et s'occupe de la communication et du marketing des Editions du Pangolin

Fidèle Kaby Muhubao est né àKando, dans le Sud-Kivu, en R.D.C. Il est enseignant au Département de Français-Langues africaines, de l’Institut   Supérieur Pédagogique de Bukavu. Le désir d’écrire lui est venu de diverses sources. D’abord de sa lecture des œuvres de Charles Djungu-Simba lors des recherches doctorales, ensuitede son appartenance à « Sembura, Ferment littéraire », commecritique et enfin de sa participation à différents ateliers
d’écriture animés par l’écrivain Eugène Ebodé et le professeur
Jean-Claude Makomo.

Ecrivain, enseignant, journaliste et chercheur, Charles Djungu Simba est docteur de l'Université d'Anvers et membre associé du Centre de recherche Ecritures (Metz). Il enseige à l'Université pédagogique nationale de Kinshasa. Il dirige les Editions du Pangolin

Nous SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

© 2017 LES ÉDITIONS DU PANGOLIN

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now