À l'affiche

Journalisme et littérature à l’honneur : les éditions du Pangolin organisent un atelier d’écriture

16/05/2018

1/10
Please reload

Posts récents
Please reload

Par tags
Nous suivre
  • Facebook Classic
  • Twitter Classic
  • Google Classic

RDC : Premier atelier d’écriture à l’intention des étudiants aux éditions du Pangolin.

12/03/2018

Il suffit de très peu pour écrire. C’est ce que la maison d’édition du Pangolin a voulu faire comprendre aux étudiants en organisant son tout premier atelier d’écriture avec la participation de Kilalo agence ce samedi 10 mars 2018 à Kinshasa.

Deux intervenants à l’ordre du jour, Makanzu Francy de Kilalo agence et Prince Djungu des éditions du P

angolin.

Cet atelier avait pour but de doter les participants, à majorité, des étudiants venues de tout bord, de quelques habilités pour bien écrire des récits.

A en croire Prince Djungu, la maison d’édition attend 3 éléments clés de la part des participants :

1. Savoir comment raconter
2. ‎Savoir comment décrire son environnement
3. ‎Et enfin, savoir utiliser à bon escient les dialogues.

Pour la plupart, c’est une première de participer à un atelier dans ce genre comme le témoigne Mukoko Ngondo, étudiant en philosophie de l’Université Loyola du Congo.

« L’écriture demeure une de mes passions premières. J’ai commencé à tenir la plume depuis mon jeune âge, à l’école primaire, aujourd’hui je me retrouve dans cet atelier d’écriture parce que je veux apprendre à mieux structurer mes textes. J’ai appris tout plein de choses que je ne comprenais pas au par avant, je peux aujourd’hui différencier un roman d’une nouvelle. »

L’écrit dépasse les frontières des lettres, dans l’audience, on pouvait signaler la présence des étudiants en économie, notamment celle de Joël Bowa, étudiant en deuxième graduat d’économie à l’Université Protestante du Congo.

A lire aussi : Patricia Lukusa : Passionnée par l’écrit mais étudiante en économie.

Au bout de cet événement, certains étudiants veulent se faire publier par les éditions du pangolin comme nous l’a déclaré Lhysa Kyamusoke, étudiante à l’Université Catholique au Congo. 

 

 

 

Article tiré du site Tchikeva 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Nous SUIVRE

  • Facebook Classic
  • Twitter Classic

© 2017 LES ÉDITIONS DU PANGOLIN

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now